Charlottetown Library Learning Centre, Volume 22

Charlottetown Library Learning Centre, Volume 22

An Innovative Jewel in the Heart of the City

by Jennifer Wood | Photographs by Doublespace

Some still believe that a library’s sole purpose is to be a last resource after all attempts to find information online have failed, but nothing could be further from the truth. Instead, with the rapid advancement of technology and the ability to easily access information, libraries have demonstrated a tremendous ability to adapt by becoming innovative, thoughtful, maximum-use spaces aimed at serving and inspiring their patrons across their lifespan.

Among their many objectives, libraries are a place for new mothers and their babies to gather and learn, a welcome sanctuary and vital resource to newcomers to an area, and a source of ongoing programming and amenities for people interested in a variety of subjects.

 

Designed by Nine Yards Studio, a Charlottetown-based architecture and design practice, in partnership with Halifax-based MacKay-Lyons Sweetapple Architects, a local and international practice that works on cultural, academic and residential projects, the flagship Charlottetown Library Learning Centre (CLLC) opened its wide glass doors in July, marking a celebrated addition to the city. The new space is more than double the size of the former library. It features a welcoming café; private meeting spaces; separate areas for children, youth and adults; a community kitchen; recording and podcast studios; and areas for private and public functions, gaming, and ongoing programming.

The co-founders and owners of the award-winning Prince Edward Island firm, Nine Yards Studio, are Silva Stojak and Shallyn Murray.

Stojak, originally from Bosnia and Herzegovina, has honed her craft through many years of experience. Murray was born and raised on Prince Edward Island and travelled around the world before returning to Atlantic Canada to share her gifts at home. Together they have won a RAIC Emerging Architectural Practice Award, a Designing Canada award for residential architecture and a RAIC National Urban Design Award, among others. Their growing portfolio of projects spans residential, commercial and public builds that are awe-inspiring. Beyond architecture, the pair have fashioned a collective of creatives from craftsmen and photographers to graphic designers and musicians.

And they have attracted world-class architects from around the globe to come to the east coast of Canada to continue their careers here, thanks to projects such as the CLLC.

Since its establishment in 1965, the Charlottetown Library had served the community admirably, but the infrastructure fell short of meeting basic amenities and essentials, including public washrooms and full accessibility. It was void of creative space, media labs, private study rooms, training facilities and areas for the community to gather. Following a thorough review, it was decided the library needed a new home and $16.8 million to build it.

An estimated $12.8 million was secured from three levels of government, with the remaining $4 million tasked to a dedicated fundraising committee. The street-level main floor of the Dominion Building, located in the hub of Charlottetown’s downtown core, was chosen as the library’s new home. It received a massive overhaul, and a pavilion was added, for a total of 39,000 square feet (3,630 square metres) of outdoor and indoor space. The light-soaked building spans an entire block, with entrances on both sides, and a wide hallway aptly named “The Blvd.” runs straight through. Circular design elements add to the library’s easy flow, and plush colourful seating can be found near the building’s expansive windows throughout. Outdoor terrace areas on either side lend added space in the warmer months.

 

“As an architect, being awarded the rare opportunity to design a library is an absolute dream,” says Murray. “It was such an amazing experience to be working on a design for the community that I live in, knowing the positive impact it would have in Charlottetown and across the province. One of my favourite design elements is the curved features throughout the interior — round rooms, curved furniture, circular displays and even radiused wall tiles. These curves encourage flow throughout the space and add a softness and playfulness as you move through the building. I love that we were able to achieve a clean and modern design while still incorporating these playful and joyful elements.”

The children’s area was designed to rise two feet higher than the existing floor plan, enabling an elevated vantage point for little visitors. The area is rounded out with small furniture, accessible shelving, a circular enclosed learning centre, iPad stations and a private nursing and changing room. “The beautiful new children’s library features a lovely programming room that will host some of our popular programs like ‘Wiggle, Giggle, Read for Babies’ and ‘Toddler Time’ for the under-three crowd with their grown-ups,” says Jennifer Howard, CLLC’s children’s librarian. “Our ‘Kids in the Kitchen’ program introduces safe food handling to children and how-to lessons on making healthy snacks. Our teen programs utilize our makerspace with classes like ‘Hack your Hoodie’ or ‘Hydroponic Gardening,’ the bounty from which we will use in our new kitchen.”

In addition to books, periodicals and multimedia, patrons can check out a variety of instruments. They can borrow snowshoes, record podcast material, access 3D printers and sewing machines in the multimedia room, take classes, or reserve the on-site community kitchen. As more and more workers move away from their offices, the library is there to serve its visitors with everything one could need in an average workday, including high-end printers and private meeting spaces that can accommodate up to 14 people.

“The new CLLC contributes to the vibrancy of the street with a new public terrace and glass entrance pavilion,” says Talbot Sweetapple, co-lead architect with the project. “The pavilion brings the otherwise reposed (setback) building closer to the street. The pavilion, a ‘public room’ made of mostly glass draws your eye inward. The delicate black roof acts like a marquee that would exist on a building of this period.”

The library also features a large community area that can be divided to serve two separate functions. The space can be accessed after library operations, has world-class audio-visual equipment for screening, and is situated adjacent to the community kitchen for catering.

“CLLC Inc. had an inspiring and extensive vision for their library learning centre,” adds Murray. “It truly is an inclusive environment designed for the community, which is reflected by the spaces and amenities that are provided in the new centre. It was amazing to be a part of this design process: the client group brought different expertise and ideas to the table, all with the goal of creating an amazing and functional space for the library and for the city.”

For Tatiana Varlamov and Natasha Gorbacheva, their experience with the library and Nine Yards Studio have come full circle. Both immigrated to Canada, from Israel and Russia respectively. Varlamov had studied architectural technology, and Gorbacheva had studied architecture. They used the (former) library as a significant lifeline after they moved to the province. “The library was a vital resource for me when I came to Canada,” says Varlamov.

“My first English classes were held there. My husband, Sergey, and I first immigrated to Toronto before moving here. I visited the library three or four times a week and continued to do so when we moved here. I was amazed by the programming that existed in Toronto, and I am excited about the additional programs that will be offered at CLLC.”

Gorbacheva and her husband, Daniil, moved to Charlottetown when he was accepted into the electronics-engineering program at Holland College. She too benefited from her first English classes at the library and was a frequent visitor. In 2019, she attended an architecture and engineering event where she met with Murray and Stojak, who were thrilled to welcome her into the Nine Yards fold. Six months after she started with them, she pitched the idea of her friend Tatiana Varlamov joining the firm, and the pair have been working there ever since.

“We were involved in the beginning phases of CLLC,” Gorbacheva says. “We assisted with measurements and as-built drawings. The Dominion Building was in rough shape. It’s been a pleasure to see it be refurbished from its raw space to now.”

“When we first moved to PEI, we had no idea where we were,” laughs Varlamov. “We thought, ‘Okay, we will get some work experience and move back to Toronto in a few years.’ My husband and I are so happy here; our daughter has since moved to the Island and loves it too. I am thrilled to be working with Nine Yards and being involved in any part of the new library that means so much to me has been incredible. We have built a supportive community here, thanks in large part to the library and Nine Yards. We are here to stay.”

Libraries have also enhanced their reach as perceptive purveyors of the arts. CLLC’s walls were designed to display rotating works of art by notable artists. One wall, donated by the Murphy family (Shawn, Danny, Kevin, Michael, Stephen and Mary Jane), lifelong residents of Charlottetown, was designed to display the latest work by internationally recognized

Mi′kmaw artist, Loretta Gould. The two paintings each measure five by six feet (1.5 by 1.8 metres) and are entitled The Sun and The Moon. They depict how we are all connected to wildlife, in one form or another.

 “Being chosen as a feature artist at the CLLC has been a highlight of my career,” says Gould, who has been an artist since she was a small girl. “When people see my work, my goal is for them to feel what I feel when I create.” Whether you live on Prince Edward Island, or you plan to visit, a tour of the new Charlottetown Library Learning Centre is a must. Enjoy a coffee or light meal at the library’s Shed Café, take advantage of their ongoing thoughtful programming, meet with clients or colleagues, use it as a welcome landing if you move there, or curl up with a book in one of the space’s plush seating areas. When you do visit, bring along your newborn, toddler, teen or senior family member. They’ll love it too, and they will quickly discover that there’s something thoughtful and enriching for everyone at this new and innovative gem of a spot.

chtownlibrarylearningcentre.ca | 9ystudio.com

Instagram: @nine_yards_studio

Subscribe to the [EDIT] YouTube channel here to watch an exclusive film about Nine Yards Studio produced by Edit Media and directed by David Gainforth / Creative Rise. 

@themaritimeedit

This story originally appeared in [EDIT] magazine. To subscribe, please click here. 

 

CENTRE D’APPRENTISSAGE DE LA BIBLIOTHÈQUE DE CHARLOTTETOWN

 

Un fleuron innovant au cœur de la ville

par Jennifer Wood | Photographies de Doublespace

Il y a des gens qui croient dur comme fer qu’une bibliothèque ne sert qu’en dernier recours, lorsque tout a été essayé pour trouver des renseignements en ligne — mais rien n’est plus faux. Au contraire, considérant l’évolution rapide de la technologie et l’accès facilité à l’information, les bibliothèques ont su faire preuve d’une formidable capacité d’adaptation. Elles sont devenues des espaces innovants et optimisés, bien pensés et conçus pour fournir des services et inspirer les personnes qui les visitent, tout au long de leur vie. Elles incarnent notamment un lieu de rassemblement et d’apprentissage pour les nouvelles mères et leurs bébés, un sanctuaire d’accueil et une ressource indispensable pour les nouveaux arrivants, ainsi qu’un endroit proposant une foule de programmes et de services offerts en continu et répondant à des intérêts variés.

 

Conçu par Nine Yards Studio (un cabinet d’architecture et de design établi à Charlottetown) en partenariat avec MacKay-Lyons Sweetapple Architects (une entreprise d’Halifax à l’origine de projets culturels, académiques et résidentiels à l’échelle locale et internationale), le Centre d’apprentissage de la bibliothèque de Charlottetown (Charlottetown Library Learning Center—CLLC) a ouvert ses majestueuses portes de verre en juillet, devenant du même coup l’un des fleurons de la ville. La superficie du nouvel espace représente plus de deux fois celle de l’ancienne bibliothèque. On y retrouve un café accueillant, des salles de réunion privées, des aires réservées aux enfants, aux jeunes et aux adultes, une cuisine communautaire, des studios d’enregistrement et de baladodiffusion, ainsi que des salles dédiées aux événements privés et publics, aux jeux et à la programmation continue.

Silva Stojak et Shallyn Murray sont les cofondatrices et les propriétaires du cabinet primé de l’Île-du-Prince-Édouard, Nine Yards Studio.

Silva Stojak est originaire de Bosnie-Herzégovine et a perfectionné ses compétences professionnelles pendant de nombreuses années. Shallyn Murray est née et a grandi à l’Île-du-Prince-Édouard et a voyagé dans le monde entier avant de revenir au Canada atlantique pour mettre ses talents à profit sur son île natale. Les deux architectes ont notamment remporté conjointement un Prix de la pratique architecturale en début de carrière décerné par l’IRAC, un Prix Design Canada pour l’architecture résidentielle et un Prix national de design urbain de l’IRAC. Leur portfolio sans cesse croissant de projets comprend des constructions résidentielles, commerciales et publiques qui suscitent l’admiration. Au-delà de l’architecture, le tandem a constitué un collectif de personnes créatives, œuvrant dans les secteurs de l’artisanat, de la photographie, du graphisme et de la musique. Grâce à des projets comme le Centre d’apprentissage de la bibliothèque de Charlottetown, elles ont incité des architectes de première classe du monde entier à se rassembler sur la côte est du Canada pour y faire avancer leur carrière.

Aménagée en 1965, la bibliothèque de Charlottetown a merveilleusement servi la communauté, mais l’infrastructure était inappropriée pour ses besoins essentiels, notamment en matière de toilettes publiques et d’accessibilité pour tous et toutes. Il y manquait des espaces créatifs, des laboratoires multimédias, des salles de travail privées, des installations destinées à la formation et des lieux permettant à la collectivité de se réunir. Au terme d’un processus d’examen approfondi, il a été décidé qu’un nouvel édifice devait être bâti pour abriter la bibliothèque, au coût de 16,8 millions de dollars.

On estime que 12,8 millions de dollars ont été obtenus de trois paliers de gouvernement; les 4 millions de dollars restants ont été amassés par un comité de collecte de fonds dévoué. Le rez-de-chaussée de l’édifice Dominion, en plein cœur du centre-ville de Charlottetown, a été élu comme nouveau domicile de la bibliothèque. Ce lieu a fait l’objet d’un remaniement massif et un pavillon a été ajouté, l’ensemble totalisant 3 630 mètres carrés (39 000 pieds carrés) d’espace extérieur et intérieur. Le bâtiment baigné de lumière est doté d’entrées des deux côtés. Il couvre tout un pâté de maisons et est traversé d’un large couloir surnommé fort à propos « le boulevard ». Des éléments décoratifs circulaires complètent les proportions accessibles de la bibliothèque, alors que des sièges confortables et colorés se nichent sous les grandes fenêtres d’un bout à l’autre de l’édifice. Des terrasses extérieures de part et d’autre mettent un espace supplémentaire èa disposition pendant les mois les plus chauds.

« Pour une architecte, se voir offrir l’occasion unique de concevoir une bibliothèque est un rêve devenu réalité, déclare Mme Murray. Travailler sur un projet pour la communauté dans laquelle je vis était une expérience extraordinaire, parce que j’étais consciente de l’impact positif qui en découlerait à Charlottetown et dans toute la province. Les formes incurvées émaillant l’intérieur sont parmi mes éléments de design préférés : les pièces arrondies, les meubles arqués, les présentoirs circulaires et encore, les carreaux muraux en arc de cercle. Ces rondeurs contribuent à la fluidité de l’espace et ajoutent une touche de douceur et de ludisme aux déplacements dans le bâtiment. Le fait d’avoir pu concevoir à deux un design épuré et moderne tout en incorporant ces éléments gais et pleins d’entrain me ravit. »

La zone réservée aux enfants a été pensée pour dépasser de 0,3 mètre (deux pieds) le plan d’étage existant. Les petits visiteurs peuvent ainsi profiter d’un point de vue surélevé. L’espace est agrémenté de meubles bas, d’étagères accessibles, d’un centre d’apprentissage circulaire enclavé, de stations pour iPad et d’une pièce privée pour allaiter et changer les enfants. « La magnifique et nouvelle bibliothèque pour enfants comprend une belle salle d’activités qui accueillera certains de nos programmes populaires destinés aux enfants de moins de trois ans accompagnés de leurs adultes, comme Wiggle, Giggle, Read for Babies [Gigoter, glousser, lecture pour bébés] et Toddler Time [L’heure des tout-petits], explique Jennifer Howard, bibliothécaire pour enfants au Centre d’apprentissage de la bibliothèque de Charlottetown. Notre projet Kids in the Kitchen [Des enfants dans la cuisine] permet aux enfants de manipuler les aliments en toute sécurité et de préparer des collations saines. Nos programmes pour adolescents se déroulent dans notre laboratoire où sont dispensés des cours tels que Hack your Hoodie [Piratez votre chandail à capuchon] ou Hydroponic Gardening [Hyroculture], dont nous utiliserons les récoltes dans notre nouvelle cuisine. »

En plus des livres, des publications périodiques et des produits multimédias, il est possible d’emprunter toute une gamme d’instruments. On peut essayer des raquettes, enregistrer des balados, accéder à des imprimantes 3D et à des machines à coudre dans la salle multimédia, suivre des cours ou réserver la cuisine communautaire sur place. Alors que de plus en plus de gens délaissent leurs bureaux, la bibliothèque est là pour servir ses hôtes avec tout ce qui est nécessaire au cours d’une journée de travail ordinaire — notamment des imprimantes haut de gamme et des salles de réunion privées pouvant accueillir jusqu’à 14 personnes.

« Grâce à une terrasse publique et à un pavillon de verre tout neufs, le nouveau Centre d’apprentissage de la bibliothèque de Charlottetown contribue au dynamisme de l’artère passante, explique Talbot Sweetapple, architecte coresponsable du projet. Le pavillon ramène le bâtiment, autrement en retrait, plus près de la rue. Majoritairement fait de verre, le petit bâtiment, véritable “salle publique”, attire le regard vers l’intérieur. Le délicat toit noir agit comme une marquise qui serait présente sur un édifice de cette époque. »

La bibliothèque comprend également un grand espace communautaire pouvant être divisé pour remplir deux fonctions distinctes. Ce dernier est accessible après les heures d’ouverture de la bibliothèque; il dispose d’un équipement audiovisuel de classe mondiale pour les projections et on peut se restaurer à la cuisine communautaire adjacente.

« CLLC Inc. nourrissait une vision aussi inspirante qu’ambitieuse pour le centre d’apprentissage de leur bibliothèque, poursuit Shallyn Murray. On peut vraiment parler d’un environnement inclusif pensé pour toute la communauté, ce qui se reflète dans les espaces et les commodités du nouveau centre. Ç’a été extraordinaire de faire partie de ce processus de conception : le groupe de clients a proposé des compétences et des idées différentes, dans le but de créer une zone exceptionnelle et fonctionnelle pour la bibliothèque et pour la ville. »

 

L’expérience de Tatiana Varlamov et Natasha Gorbacheva auprès de la bibliothèque et du studio Nine Yards leur a permis de boucler la boucle. En provenance d’Israël et de Russie respectivement, toutes deux ont immigré au Canada. Tatiana Varlamov a fait ses études en technologie de l’architecture, et Natasha Gorbacheva, en architecture. Leur (ancienne) bibliothèque a revêtu une importance vitale dès leur venue dans la province. « La bibliothèque était un lieu essentiel pour moi à mon arrivée au Canada, explique Varlamov.

Mes premiers cours d’anglais s’y sont déroulés. Mon mari, Sergey, et moi avons d’abord immigré à Toronto avant de nous installer ici. Je visitais la bibliothèque trois ou quatre fois par semaine et j’ai continué à y aller lorsque nous avons déménagé ici. J’ai été étonnée par l’offre de programmes qui existait à Toronto, et je suis ravie par ceux qui s’ajouteront à cette sélection au Centre d’apprentissage de la bibliothèque de Charlottetown. »

Natasha Gorbacheva et son mari, Daniil, ont déménagé à Charlottetown lorsque ce dernier a été admis au programme des techniques de génie électronique du Holland College. Elle aussi a suivi ses premiers cours d’anglais à la bibliothèque, qu’elle visitait souvent. En 2019, elle a assisté à un événement dans le domaine de l’architecture et de l’ingénierie qui lui a permis de rencontrer Shallyn Murray et Silvia Stojak. Toutes deux ont été plus que ravies de l’accueillir dans le giron de Nine Yards. Six mois après son entrée en fonction, elle a proposé à son amie Tatiana Varlamov de rejoindre le cabinet, au sein duquel les deux femmes collaborent depuis lors.

« Nous avons été impliquées dès les premières phases du Centre d’apprentissage de la bibliothèque de Charlottetown, déclare Gorbacheva. Nous avons contribué aux mesures prises et aux dessins conformes à l’exécution réalisés. L’Édifice public Dominion était en piteux état. La rénovation du bâtiment, depuis sa condition primitive jusqu’à aujourd’hui, a été un plaisir. »

« Lorsque nous avons déménagé à l’Île-du-Prince-Édouard, nous n’avions aucune idée de l’endroit où nous allions atterrir, explique Tatiana Varlamov en plaisantant. Nous nous sommes dit : “Bon, on va accumuler de l’expérience professionnelle et on reviendra à Toronto dans quelques années.”. Mon mari et moi sommes vraiment heureux ici; notre fille nous a depuis rejoints et elle adore sa vie d’insulaire. Je suis enthousiaste à l’idée de travailler avec Nine Yards et de participer à la construction de cette nouvelle bibliothèque qui me tient tant à cœur. Nous avons développé une communauté solidaire, en grande partie grâce à la bibliothèque et à Nine Yards. Nous nous sommes enracinés ici. »

Les bibliothèques ont par ailleurs élargi leur rôle de fournisseurs d’arts pleins de flair. Les murs du Centre d’apprentissage de la bibliothèque de Charlottetown ont été conçus pour y exposer des œuvres d’art en rotation réalisées par des artistes d’importance. Une paroi, financée par la famille Murphy (Shawn, Danny, Kevin, Michael, Stephen et Mary Jane, habitants de toujours de Charlottetown), a été aménagée de manière à présenter les plus récentes toiles de Loretta Gould, artiste micmaque de renommée internationale. Les deux tableaux mesurent chacun 1,5 mètre sur 1,8 mètre (5 pieds sur 6 pieds) et sont intitulés The Sun [Le Soleil] et « The Moon » [la Lune]. Ces œuvres décrivent la force de notre connexion sous une forme ou une autre à la faune sauvage.

« Être sélectionnée comme artiste vedette à la CLLC constitue l’acmé de ma carrière, affirme Loretta Gould, qui peint depuis qu’elle est toute petite. Lorsque les gens admirent mes œuvres, je veux les amener à ressentir ce que j’éprouve au moment où je peins. » Que vous viviez à l’Île-du-Prince-Édouard ou que vous projetiez de la visiter, il vous faut absolument découvrir le nouveau Centre d’apprentissage de la bibliothèque de Charlottetown. Dégustez un café ou un repas léger au Shed Café de la bibliothèque, profitez de la judicieuse programmation en continu, rencontrez-y des clientes ou des collègues, considérez-le comme un lieu d’accueil si vous êtes fraîchement installé, ou blottissez-vous avec un livre dans l’un de ses confortables fauteuils. Et quand vous viendrez, amenez votre nouveau-né, votre enfant, votre adolescent ou une membre plus âgée de votre famille. Tout le monde s’y plaira et découvrira rapidement qu’il y a quelque chose de spécial et d’enrichissant pour toutes et tous dans le petit bijou unique qu’est ce lieu.

chtownlibrarylearningcenter.ca | 9ystudio.com

Instagram : @nine_yards_studio

Visitez la page YouTube de [EDIT] @themaritimeedit pour regarder un film exclusif sur le studio Nine Yard, produit par Edit Media et réalisé par David Gainforth/Creative Rise.

 

Back to blog